Guillaume Peltier (LR) propose la création d’une « chaîne des territoires » sur la TNT

Le député du Loir-et-Cher, numéro deux des Républicains, présente jeudi une résolution à l’Assemblée Nationale pour demander l’attribution d’un canal de la TNT à la presse quotidienne régionale et aux télévisions locales.

Et si la presse quotidienne régionale (PQR) unissait ses forces à celles des télévisions locales pour créer une véritable «chaîne des territoires» sur la TNT?

C’est l’idée défendue par le député du Loir-et-Cher (LR) Guillaume Peltier.

Le parlementaire déposera ce jeudi une résolution en ce sens à l’Assemblée Nationale. «Le fossé ne cesse de se creuser entre Paris et la province, argumente le numéro deux des Républicains. Si nous n’y prenons garde, poursuit-il, cette fracture mise en lumière par la crise des «gilets jaunes» provoquera d’énormes désillusions. Le projet de loi de réforme de l’audiovisuel doit être l’occasion de réparer une profonde injustice en posant les termes d’une revendication légitime: la diffusion gratuite des 50 chaînes de télévision locales et de la PQR sur un canal TNT».

« LA PRESSE LOCALE EST SOUVENT LE DERNIER LIEN »

Par le biais de cette résolution qui sera complétée par le dépôt d’une proposition de loi, Guillaume Peltier entend «lancer le débat» de manière à ce que «le gouvernement s’empare du sujet» et permette l’attribution à cette chaîne des territoires d’un des 32 canaux de la TNT «sans passer par un appel d’offres du CSA».

Aux yeux du député, l’enjeu est majeur. «Je le vois bien chez moi, dans le Loir-et-Cher, la presse locale est souvent le dernier lien, au delà des réseaux sociaux qui n’offrent aucun filtre. Plus le nombre de Français à ne pas être connecté à la presse sera important, plus notre société ira mal».

« DES MÉDIAS DE PROXIMITÉ DE PLUS EN PLUS FRAGILISÉS »

À l’heure où la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte prône une « régionalisation»accrue de France 3, l’initiative de Guillaume Peltier ne manquera pas de provoquer des réactions.

L’idée est d’ailleurs à l’inverse du concept de France 3, station nationale bénéficiant de décrochages régionaux. La future chaîne partirait du terrain, avec des contenus 100% locaux produits par la PQR et les télévisions implantées dans les territoires.

«C’est le pluralisme de l’information qui est en jeu», assure Guillaume Peltier, soulignant la nécessité de soutenir «des médias de proximité de plus en plus fragilisés»

Ainsi, depuis quelques jours, la Martinique, la Guyane et la Guadeloupe n’ont de titre de presse quotidienne régionale. 

Placé en liquidation le 30 janvier, France Antilles vient en effet de mettre définitivement la clé sous la porte.

Triste et inquiétant.

PAR DENIS CARREAUX 

Nice matin Publié le 12/02/2020 à 19:11

Crédit photo : AFP/Archives / JEAN-PIERRE CLATOT

Abonnez-vous aux actualités de Guillaume Peltier

Restez informés de toutes mes actions, propositions de loi, évènements...

* En remplissant ce formulaire, je consens conformément à l’article 4 du RGPD au traitement de mes informations personnelles. J’accepte d’être inscrit aux newsletters et aux communications de Guillaume Peltier. Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
    Cart
    Inscrivez-vous !

    Fête de la Violette

    Samedi 19 Septembre 2020
    La Marolle-en-Sologne 
    De 11h à 16h
    20 €

    Redirection vers weezevent.com