Lettre au Ministre de l’Agriculture pour soutenir les éleveurs de « petits gibiers »

Courrier de Guillaume Peltier à Julien Denormandie :

Monsieur le Ministre,

Le deuxième confinement national, décidé par le Président de la République et le Gouvernement, entraîne des problématiques spécifiques pour les éleveurs de « petits gibiers », et met en péril l’ensemble de la filière.

En effet, contrairement au premier confinement, celui-ci a lieu en pleine période de chasse.

Comme chaque année, la filière d’élevage de « petits gibiers » s’était préparée en amont à la reprise de la chasse, en élevant à ce titre des millions d’oiseaux, puisque la quasi-totalité des ventes est réalisée entre les mois de novembre et de décembre.

Or, à ce jour, les éleveurs de « petits gibiers » ne peuvent toujours pas, dans la pratique, commercialiser ces oiseaux, alors même que leur stockage induit des coûts économiques importants en termes d’alimentation, de soins, de surveillance.

Certes, une ré-autorisation restreinte de la chasse est récemment intervenue, limitée à une durée de 3 heures et à un rayon de 20 kilomètres de son domicile.

Cependant, les modalités de cette ré-autorisation de chasser ne sont absolument pas adaptées à la filière des éleveurs de « petits gibiers », qui réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires dans le cadre des chasses commerciales, où des propriétaires fonciers achètent du « petit gibier » pour le relâcher sur leur terrain et y inviter des chasseurs.

Ainsi, à ce jour, les élevages ont des capacités d’accueil quasiment saturées, alors même qu’ils ne sont pas conçus pour faire face à une telle situation ; les risques de mortalités pour les animaux, ainsi que les risques sanitaires, s’en trouvent accrus.

Ainsi, l’ensemble de la filière est donc menacée d’effondrement. Pour la seule région Centre-Val de Loire, cela représenterait un préjudice économique de près de 8 millions d’euros, et une menace pour plus de 150 emplois directs.

Aujourd’hui, faute du moindre débouché, les éleveurs sont contraints d’envisager, contre leur gré, l’euthanasie de millions d’oiseaux.

Ainsi, je vous sollicite, en votre qualité de Ministre de l’Agriculture, afin que l’Etat mette en œuvre des solutions alternatives à ce marasme :

  • le maintien de l’ouverture et la prolongation de la période de chasse pour le petit gibier sédentaire jusqu’à fin mars 2021, sans que s’appliquent les limites de 3h et de 20 kilomètres depuis son domicile, mais dans le strict respect des gestes barrières ;
  • l’autorisation de remettre dans la nature le petit gibier d’élevage, dès que les conditions sanitaires le permettraient. De nombreux éleveurs comptent sur ces mesures, dans les plus brefs délais ; aussi, je me tiens disponible pour échanger avec vous sur ce dossier. Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de mes respectueuses salutations

Guillaume PELTIER, Député de Loir-et-Cher

Bruno Maréchal, Maire de Villefranche-sur-Cher,

Bruno Maréchal, Maire de Villefranche-sur-Cher,

Franck Baillieul, Maire de Gy-en-Sologne

Guillaume Giot, Maire de Neung-sur-Beuvron

François d’Espinay, Maires de Veilleins

Philippe Agulhon, Maire de Millancay

Jeanny Lorgeoux, Maire de Romorantin

Jean-Pierre Guémon, Maire de La Ferté-Beauharnais

Henry Lemaignen, Maire de Bauzy

François Gautry, Maire de Lassay-sur-Croisne

Aurélien Bertrand, Maire de Pruniers-en-Sologne

Françoise Gilot-Leclerc, Maire de Gièvres

Gérard Chopin, Maire de Theillay

Hubert Chevallier, Maire de Villeny

Agnès Thibault, Maire de Marcilly-en-gault

Daniel Lombardi, Maire d’Yvoy-le-Marron

Jean-François Lahaye, Maire de Vouzon

Patrice Duchet, Maire de Tour-en-Sologne

Abonnez-vous aux actualités de Guillaume Peltier

Restez informés de toutes mes actions, propositions de loi, évènements...

* En remplissant ce formulaire, je consens conformément à l’article 4 du RGPD au traitement de mes informations personnelles. J’accepte d’être inscrit aux newsletters et aux communications de Guillaume Peltier. Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
    Cart