Continuer à faire grandir notre Loir-et-Cher et à protéger les Loir-et-Chériens

Continuer à faire grandir notre Loir-et-Cher et à protéger les Loir-et-Chériens, telle est notre priorité collective face aux bureaucrates parisiens qui multiplient les décisions absurdes et hors-sol.

📌Nous voulons réhabiliter la valeur du travail, soutenir tous ceux qui se lèvent tôt et font des efforts, tous ceux qui cherchent un travail et veulent travailler, tous ceux qui, comme nos retraités, ont travaillé et méritent une pension digne.

📌Nous voulons porter une juste fraternité en aidant ceux qui en ont vraiment besoin et en luttant contre les fraudes sociales et les abus, à l’instar du remarquable dispositif Job 41 qui a permis à des centaines de Loir-et-Chériens de retrouver du travail et à notre département d’économiser des millions d’euros ; oui à l’assistance qui protège les plus fragiles, non à l’assistanat qui favorise les abus.

📌Nous voulons continuer à accompagner et soutenir nos maires et nos élus locaux qui sont en première ligne pour protéger nos compatriotes et développer notre département.

📌Nous voulons préserver notre qualité de vie car nous sommes fiers de notre département rural : nous défendons nos services publics, nos écoles rurales, nos traditions rurales loin de la pensée unique parisienne ; nous aimons notre patrimoine naturel et culturel, nous soutenons nos agriculteurs, nos pêcheurs, nos chasseurs… Nous sommes favorables à une écologie positive par la récompense des comportements vertueux et nous nous opposons aux ayatollahs qui nous font la morale en voulant nous taxer, nous interdire, nous réglementer toujours davantage ; nous sommes, nous les ruraux, les premiers écologistes, les premiers amoureux de la nature et de notre biodiversité. Nous voulons transmettre à nos enfants une planète en bonne santé et nous n’avons pas besoin des leçons de morale venues d’en haut car c’est d’en-bas, ici chez nous, que nous donnons le meilleur pour préserver notre terre à qui nous devons tant.

📌Nous voulons rétablir les valeurs d’ordre et de respect dans une société où la violence et la délinquance progressent partout : nous soutenons nos gendarmes et nos policiers, nos pompiers et nos forces de sécurité qui prennent tant de risque pour nous protéger quotidiennement. Nous n’avons pas honte des mots « sanction » et « punition » à l’égard de ceux qui ne respectent pas nos lois et nos règles ; nous ne voulons plus du laxisme et de la culture de l’excuse.

📌Nous croyons en la laïcité qui permet de faire vivre ensemble ceux qui croient au ciel et ceux qui n’y croient pas. Nous récusons le communautarisme et le séparatisme. Nous sommes fiers de notre culture, de nos modes de vie, de nos racines, de notre identité, de nos traditions judéo-chrétiennes.

📌Nous considérons que le Loir-et-Cher mérite le meilleur : le meilleur pour nos remarquables maires et élus locaux qui donnent sans compter ; le meilleur pour la santé de nos concitoyens en ayant l’audace de tout réformer pour faire venir enfin des médecins généralistes dans nos communes et en soutenant nos valeureux infirmiers et infirmières ; le meilleur pour le numérique et la téléphonie car nous ne supportons plus d’être des citoyens de seconde zone pour nos gouvernants ; le meilleur pour l’innovation, le tourisme, l’esprit d’entreprise, la recherche, nos PME qui brillent courageusement de mille feux dans nos communes : c’est avec nos entreprises, nos entrepreneurs, nos travailleurs que nous pourrons rebâtir la France et notre département.

C’est en portant les valeurs de souveraineté, d’efficacité, de patriotisme, de courage, de proximité, de liberté et de fraternité que nous pourrons réparer durablement nos provinces.

Au nom de toutes ces raisons et de tant d’autres, au nom de notre idéal d’une France fière et unie, d’un Loir-et-Cher fort, attractif et rayonnant, nous sommes fiers d’être rassemblés, du nord au sud, avec tous nos talents, toutes nos sensibilités, tous nos mouvements. Dans le prolongement des audacieuses présidences de Maurice Leroy et Nicolas Perruchot, c’est dans cet état d’esprit et avec cette détermination sans faille que nous avons réuni ce matin le premier « comité politique » du Loir-et-Cher.

Ce comité est composé de huit membres, représentant politiquement et géographiquement l’ensemble du territoire de Loir-et-Cher.

Guillaume Peltier, député, conseiller régional et président du Groupe Les Républicains 41,

Pascal Brindeau député et Président de l’UDI-41,

Jean-Marie Janssens, sénateur et conseiller départemental,

Nicolas Perruchot, président du conseil départemental,

Pascal Bioulac, président du Groupe Union Pour le Loir-et-Cher (UPLC) et vice-président du conseil départemental

Catherine Lhéritier, et vice-présidente du conseil départemental,

Monique Gibotteau, vice-présidente du conseil départemental,

Pascal Goubert, secrétaire départemental du Groupe Les Républicains, fédération de Loir-et-Cher

En avant pour amplifier notre travail et notre engagement pour vous servir.

GP

Abonnez-vous aux actualités de Guillaume Peltier

Restez informés de toutes mes actions, propositions de loi, évènements...

* En remplissant ce formulaire, je consens conformément à l’article 4 du RGPD au traitement de mes informations personnelles. J’accepte d’être inscrit aux newsletters et aux communications de Guillaume Peltier. Pour plus d’informations : voir la Politique de confidentialité

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
    Cart